Devenir végétalien : 7 raisons pour vous convaincre

Le régime végétalien est très controversé. Certains affirment qu’il peut provoquer des symptômes de carence, soulignant même qu’il doit être interdit pour les jeunes enfants. La raison : les enfants manquent de trop de nutriments en raison de la forme de l’alimentation. Qu’en est-il ? Nous avons fait le test pendant un mois et voici ce que ça donne !

Régime végétalien : gare aux idées reçues

Avec un régime végétalien, il existe un micronutriment qui vous manquera certainement : la vitamine B12. En effet, cette dernière se trouve dans la viande. D’où l’intérêt de prendre des compléments de vitamines pour la compenser. Dans notre test, nous avons également pris de la vitamine D3 en complément.

Mais cela n’a rien à voir avec le régime végétalien. Le stade préliminaire de la vitamine D3 est formé par la lumière du soleil. C’est pourquoi la plupart des gens ont une carence en vitamine D3 en hiver. Nous complétons donc cet apport en hiver. Un régime végétalien est plus sain qu’un régime animal. D’ailleurs, plusieurs études l’ont montré.

L’opinion répandue selon laquelle un régime végétalien entraîne des symptômes de carence est tout simplement erronée. Un végétalien peut tout aussi bien disposer de tous les nutriments – sauf, bien entendu, la vitamine B12, sachant que cette lacune peut-être comblée facilement -.

Il faut savoir que la plupart des végétaliens mènent une vie plus saine que les personnes “normales”. De plus, il est prouvé que les graisses et les protéines animales sont nocives pour le corps humain. Le régime végétalien est tout simplement plus sain.

Le transport des animaux est nocif pour eux et pour les humains

Les animaux ne sont pas seulement détenus dans des élevages industriels, ils sont également transportés en vrac. Ce transport est un facteur de stress majeur pour les animaux. Or, il y a une chose que nous devons savoir : Nous mangeons les hormones des animaux. Pendant ce transport, les animaux produisent beaucoup d’hormones de stress, comme le cortisol ou l’adrénaline. Si nous mangeons leur viande, alors nous mangeons les hormones avec elle.

En devenant végétalien, on combat, d’une certaine façon, le massacre des poussins

Il n’y a pas que l’industrie de la viande qui tue les animaux. Il y a aussi l’industrie des œufs. Directement après la naissance, les poussins sont triés par sexe. Les poussins dont on n’a plus besoin sont éliminés. Il s’agit des poussins mâles qui ne peuvent pas pondre des œufs. Ils sont donc soit gazés, soit ils finissent dans la déchiqueteuse. Rien qu’en Allemagne, 50 millions de poussins doivent mourir.

La délicate question de l’environnement

L’élevage intensif est le plus grand ennemi de notre environnement. Pour chaque hamburger, quatre à cinq mètres carrés de forêt tropicale sont transformés en terres agricoles. Ces terres agricoles se transformeront en désert d’ici deux ans. En outre, un hamburger entraîne des coûts de suivi environnemental d’environ 200 dollars.

L’agriculture intensive produit plus de gaz à effet de serre que l’ensemble du secteur des transports. Autrement dit : plus que toutes les voitures et tous les avions. Ces gaz à effet de serre stimulent le réchauffement climatique de la planète. Dans ce même contexte, les porcs produisent deux fois plus d’excréments que l’ensemble de la population allemande.

Ces excréments sont déversés dans les champs pour être éliminés. Cela tue de nombreux microorganismes importants dans le sol. Et par conséquent, le champ devient infertile. Tout ce que nous faisons à la terre revient à chaque personne. Par le biais de notre alimentation, de notre nez et de notre peau, nous absorbons à nouveau toute la merde.

Avec un régime végétalien, il y aura assez de nourriture pour tout le monde

Il y a beaucoup plus d’aliments végétaux qui poussent sur la terre que ce que nous pouvons manger. Et pourtant, un enfant meurt de faim toutes les six secondes. Comment expliquer cela ? Les aliments végétaux ne sont pas donnés directement à l’Homme. Ils sont donnés aux animaux pour produire de la viande, des œufs et du lait.

Non seulement cette méthode est inefficace, mais elle est aussi très coûteuse. Chaque année, 756 millions de tonnes de maïs et de céréales sont utilisées pour nourrir les animaux. Si les gens mangeaient directement le maïs et les céréales, plus personne n’aurait faim.

Dans de nombreux pays pauvres, de grandes quantités d’aliments végétaux sont cultivées pour être exportées chez nous. Dans les pays industrialisés, les plantes sont utilisées pour nourrir des animaux qui sont ensuite abattus. Les déchets d’abattoirs sont renvoyés dans les pays pauvres.

Et ce n’est pas une bonne action. En raison de la qualité inférieure de la viande, les prix sont extrêmement bas. Les éleveurs de volailles peuvent difficilement vendre dans leur propre pays. Nous pourrions alors subvenir aux besoins de chaque personne si nous ne donnions pas notre nourriture aux animaux de ferme.

Le régime végétalien ne suffit pas

Le régime végétalien offre donc plusieurs avantages, que ce soit pour la nature ou pour les humaines. Seulement, il existe un risque à prendre en considération : tous les animaux dont l’homme n’aura pas besoin seront tués. Les poussins qui ne donnent pas d’œufs seront éliminés et les veaux mâles deviendront des escalopes. Ils ne donnent pas de lait non plus.

L’agriculture intensive est inacceptable sur le plan éthique

Par ailleurs, La consommation élevée de produits animaliers n’est pas seulement nuisible à la santé : elle est également inacceptable sur le plan éthique. Le régime végétalien doit donc devenir un régime alimentaire universel. Il ne s’agit de forcer personne à suivre un tel régime : il s’agit seulement de donner à réfléchir.

Nous pouvons facilement changer notre alimentation. Il n’est pas nécessaire d’être végétalien du jour au lendemain. Mais vous pouvez consommer moins de viande, de poisson, d’œufs et de lait. C’est la première étape !

Beaucoup de gens diabolisent les sociétés malveillantes. Mais la vérité est que ce sont les consommateurs qui régulent le marché. Lorsque la demande de viande diminue, la production diminue. Faites du monde un endroit meilleur !

Êtes-vous végétalien ? Pourquoi êtes-vous végétalien ? Pourquoi n’êtes-vous pas végétalien ?

Consommer des jus de légumes pour sa santé
Quels sont les bienfaits du céleri ?